Méthode ROPA

Méthode ROPA

La méthode ROPA s’adresse aux couples de femmes pour leur permettre de participer toutes les deux au plan biologique à la grossesse et de vivre la maternité de façon partagée.

ROPA signifie réception d’ovocytes de la partenaire. C’est un procédé médical reproductif pratiqué en Espagne depuis 10 ans. Aujourd’hui, le nombre de couples de femmes qui ont recours à cette technique de reproduction assistée pour devenir mères va croissant.

La technique de la méthode ROPA est la même que celle de la fécondation in vitro avec don d’ovules, à la différence près que dans ce cas la donneuse n’est pas anonyme : c’est la future mère. Elle est rapide et peut être mise en pratique en 15 jours seulement.

Étapes à suivre

  • Stimulation ovarienne. La mère génétique se soumet à un processus de maturation de plusieurs ovules au cours d’un cycle pour accroître le nombre d’embryons résultant et les probabilités de réussite.
    Préparation endométriale. Elle a lieu parallèlement à la stimulation ovarienne de la mère qui va porter l’enfant, par un traitement pharmacologique favorisant la croissance de l’endomètre et le préparant pour recevoir l’embryon.
  • Fécondation des ovules. Elle a lieu avec le sperme d’un donneur anonyme, comme le prévoit la législation espagnole. On recherche des caractéristiques physiques semblables à celles de la mère qui portera l’enfant : couleur de la peau, des cheveux, des yeux, etc. et le même groupe sanguin ou un groupe compatible.
  • Contrôle des embryons. Nos embryologistes contrôlent le développement des embryons en les déposant dans les incubateurs Time Lapse pour étudier leur évolution et sélectionner ceux qui présentent la meilleure capacité d’implantation pour le transfert à la femme qui va porter l’enfant.
  • Confirmation de la grossesse. Quinze jours après le transfert, un test de grossesse est réalisé pour savoir si le processus a réussi ou pas.

Efficacité

Le taux de réussite de cette méthode est l’un des plus élevés dans les traitements de reproduction assistée, oscillant entre 65 et 70 %. Cela dit, le succès de la grossesse est étroitement lié à l’âge et à la réserve ovarienne de la femme qui donne l’ovule. Un autre facteur important à prendre en considération est l’état de l’utérus de la femme qui va porter l’enfant, car toute pathologie peut réduire la probabilité de grossesse.

Découvrez sans obligation





The same dream, but more strength than ever.

More info