Préservation de la fertilité Aujourd’hui, la femme construit sa propre identité, prend l’initiative, participe, lutte, n’abandonne pas, prend le leadership, décide du cap de sa vie, choisit quand elle veut être mère et programme le moment adéquat pour chercher une grossesse.

La maternité est une expérience unique qui suppose des changements dans la vie de la femme et de son/sa partenaire. Les femmes en âge fertile sont de plus en plus nombreuses à retarder le moment de devenir mères pour s’épanouir et développer une trajectoire professionnelle.

La quantité et la qualité des ovules d’une femme baissent de façon irréversible au fil de la vie, ce qui fait de l’âge un paramètre fondamental qui conditionne la fertilité. Si vous décidez de repousser la maternité, choisissez de conserver vos ovules fertiles et de contourner la barrière de la stérilité.

S’il est nécessaire de préserver votre fertilité pour des raisons sociales ou des causes médicales (chirurgie, chimiothérapie ou radiothérapie), vous pouvez cryoconserver vos ovules ou votre tissu ovarien jusqu’au moment où vous déciderez de les utiliser grâce à un processus innovateur de vitrification.

L’Unité de reproduction HLA Vistahermosa conseille aux femmes qui n’ont pas encore trouvé le moment ou la personne adéquate pour avoir des enfants de vitrifier leurs ovules avant 35 ans. Entre 36 et 40 ans, la congélation des ovules réussit moins bien. N’oubliez pas qu’au-delà de 40 ans, on obtiendra toujours de meilleurs taux de grossesse avec des ovules congelés qu’avec des ovules frais.

À la différence de la congélation classique, la vitrification est une méthode de congélation ultrarapide, à une vitesse de plus de 15 000º C par minute, qui conserve sans altération vos cellules et leurs propriétés intactes dans le temps, jusqu’au moment où vous déciderez de devenir mère.

L’avantage principal de ce processus par rapport à la congélation traditionnelle est qu’il évite la formation de cristaux de glace qui peuvent endommager les ovules, obtenant donc des résultats cliniques sans égaux qui avoisinent les 97 % similaires à ceux des ovocytes frais.

Quelle est votre réserve ovarienne?

L’un des paramètres qui vous aidera à programmer votre maternité est la connaissance de votre réserve ovarienne, soit la quantité de follicules que contient votre ovaire. Ainsi, vous pourrez calculer le moment adéquat pour chercher une grossesse, ou choisir de vitrifier vos ovules et être mère biologique plus tard.

Les femmes naissent avec un nombre donné d’ovocytes qui diminue au fil des cycles, et les années passant, leur quantité et leur qualité baissent. Le nombre de follicules de départ et la rapidité avec laquelle ils baissent est variable et différent d’une femme à l’autre.

Pour mesurer la réserve ovarienne, on effectue une échographie vaginale le troisième jour du cycle menstruel, ce qui permet de déterminer le nombre de follicules présents dans les ovaires. En fonction du décompte et de leur diamètre, on peut évaluer la fonction ovarienne et estimer les probabilités de grossesse.

Si le décompte d’ovules mûrs est compris entre six et dix pour chaque ovaire, on se trouve dans des valeurs normales. Si le décompte donne moins de cinq, cela veut dire que la réserve ovarienne est basse, et donc que les possibilités de gestation naturelle diminuent.

Cette étude peut se compléter par un profil hormonal, effectué à partir d’une prise de sang qui mesure l’hormone antimüllérienne impliquée dans le développement et la maturation des follicules. Plus les taux de cette hormone sont élevés, plus grande est la réserve ovarienne.

Efficacité

Notre taux de réussite de fécondation avec des ovules cryoconservés est supérieur à 50 %, un pourcentage très similaire à celui obtenu avec des ovules récemment extraits. L’Unité de reproduction HLA Vistahermosa se trouve parmi les centres pionniers en Espagne à avoir abandonné depuis des années la congélation classique pour n’utiliser que la congélation par vitrification.

Mêmes rêves, plus forts que jamais.

Plus d'informations